Définition de "traînée de condensation" issue de l'encyclopédie Quillet 1975

"Bande de nuage généralement blanche et étroite qui se forme dans le sillage des avions lorsque l'air au niveau du sol est suffisamment froid et humide. Ces traînées sont très fréquentes à l'arrière des avions à réaction volant à très haute altitude."
Sans commentaires...

Nos mémoires concertées se souviennent de ce qu'on nous disait alors: "très haute altitude": 8 000 mètres.
« suffisamment froid et humide » :  après vérif sur le site de la NASA (document pdf) :  une traînée de condensation ne se forme que si deux conditions sont réunies. Le taux d'humidité doit être supérieur à 68%, et la température inférieure à -39 degrés. Il faut généralement atteindre 10 km d'altitude pour créer ce phénomène, qui ne tient généralement pas plus de 2 minutes en suspend.

Alors, les avions à hélices, qui volent à 2000 mètres et qui font des grosses traînées, c'est quoi ??? 

signé Benêt






Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Postez ici votre commentaire.
Nous publions tous les commentaires sauf ceux comportant des mots injurieux et les incompréhensibles.
Avis aux lecteurs: les commentaires ne reflètent pas nécessairement l'opinion et la ligne de conduite de l'ACSEIPICA.