Accroissement de l'activité anti-chemtrails à Athènes, Grèce

De Wayne Hall, notre correspondant en Grèce
Des évènements récents à Athènes, comme la manifestation de la place de Syntagme du 29 avril, couverte par la télévision, un meeting à Kolonos (quartier d'Athènes), la formation du groupe d'action d'Attica et de groupes militants semblables dans d'autres régions, ont amené une augmentation sans précédent des discussions publiques sur les chemtrails, coïncidant avec l'impasse politique induite par les élections  du 6 mai et l’énorme baisse du support électoral des partis de centre-droite et de centre-gauche.

Les agences gouvernementales ont été noyées sous les appels téléphoniques exigeant des explications et le Porte Parole des Forces Aériennes Helléniques a répondu par une annonce, le 7 mai.
La voilà, résumée en français: (texte intégral en anglais ci contre)
Communiqué de presse : traînées d'avions (contrails) 
1- Hormis quelques épandages agricoles, il n’y a pas de vols d’épandage dans l’espace aérien grec.
2- Ces trainées blanches qui suscitent l’inquiétude ne sont dues qu’à la vapeur d’eau
3- La condensation est un phénomène naturel dû au froid 
4- Ces vols sont approuvés et contrôlés en permanence par la Direction de l’Aviation Civile et l’Armée de l’Air Grecque assure qu’il n’y a, dans l’espace aérien grec, aucune autre traînée, d’aucune autre activité.)
 A ce stade, si vous voulez répondre au Lieutenant-colonel Grapsa, ce serait peut être une bonne chose. Son courrier électronique est : spokesman@haf.gr.

Voilà la réponse de Ioanna Myrat, membre du Mouvement contre les épandages chimiques aériens, dont nous pouvons nous inspirer:


Cher Mr. Grapsas,


Comme je vous l’ai mentionné au téléphone, la réponse donnée  par l'Armée de l'air hellénique ne commence pas même à aborder nos préoccupations concernant les épandages chimiques poursuivis implacablement dans notre pays ces dernières années. Nous reconnaissons que vous effectuez des ordres et êtes obligés de  répondre comme vous êtes instruits. C'est pour cette raison que nous vous adressons la demande  que vous expédiez ce courrier électronique à tous vos supérieurs et aussi à tous vos collègues. Nous pensons que le temps est venu de mettre de côté toute sorte de correspondance formelle et de réponse stéréotypée que l'on donne dans des situations comme la présente, à nos interrogations et protestations. Prenez nos mots pour cela, le texte que vous avez fourni est hypocritement uniforme. Dans toutes les langues, il est dit que les épandages sont conduits dans tous les États membres de l'OTAN.


Le Mouvement Contre les Epandages Chimiques en Grèce a des milliers des partisans de tous les âges et de tous les environnements sociaux. Ceci semble étrange, non ? Ce sujet controversé et extrêmement urgent a réussi ) réunir tous les Grecs derrière un seul désir : QUE CES EPANDAGES SUR NOTRE PAYS CESSENT! La connaissance et la conscience du ujet sont pour nous une priorité et une voie unique qui ne peut prendre fin qu’avec la fin de ces activités!


Nous savons très bien ce qui se passe. Aidés par notre contact continu avec des pairs militants à l'étranger, nous avons rassemblé une abondante documentation. Comme vous pouvez le comprendre, les deux questions qui nous préoccupent sérieusement sont les sujets de la santé et de la Souveraineté nationale. Les deux sont devenus des chèques en blanc, signés par-dessus nos têtes, à nos « épandeurs », parce que la composition exacte du cocktail qui est pulvérisé sur nous reste inconnue. Nous savons qu'il est composé en partie par des métaux lourds qui servent les exigences de la super-arme HAARP américaine, mais à tout moment ils peuvent être complétés par des virus de la grippe pour servir les exigences de laboratoires pharmaceutiques ou même les virus mortels qui ont été utilisés parfois pour tester des armes biologiques. Il a été question récemment de tests de ce genre qui ont été conduits il y a plus de cinquante ans. http://www.guardian.co.uk/politics/2002/apr/21/uk.medicalscience. Maintenant que H5N1 est devenu une réalité, qui garantit la sécurité qui garantit la sécurité d’un pays dont les cieux sont ouverts aux envahisseurs qui épandent des matières de composition inconnue ?


Voici un tout petit échantillon de ce que nous pouvons voir partout, du sol comme du ciel, avec cette photo d’un satellite de la NASA datée du 8/5/12, qui fut un jour de lourde pulvérisation. Les différents modèles en X en différents endroits et les énormes changements de trajectoire ont de quoi étonner n’importe qui. Pouvez-vous justifier tout cela ?


Nous demandons votre collaboration immédiate afin que nous posions ensemble les questions et soulevions des objections au Ministère de la Défense. Nous vous demandons, à vous qui êtes en uniforme et sous le serment de défendre notre pays et ses citoyens de joindre vos forces aux nôtres. Nous sommes nombreux. Nous avons des noms et des adresses, qui sont authentiques et nous n'avons pas l'intention de nous arrêter tant que nous n’aurons pas retrouvé notre pays, avec ses cieux bleus, son air propre et sa terre sacrée, laquelle est sans cesse attaquée avec des poisons.

Sincères salutations
Ioanna Myrat, membre du Mouvement contre les épandages chimiques aériens






  


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Postez ici votre commentaire.
Nous publions tous les commentaires sauf ceux comportant des mots injurieux et les incompréhensibles.
Avis aux lecteurs: les commentaires ne reflètent pas nécessairement l'opinion et la ligne de conduite de l'ACSEIPICA.