Clifford Carnicom, des réflexions inédites

Article de James F Tracy, retraçant le parcours de Clifford Carnicom paru sur la Newsletter de Global Research, Canada:

Chemtrails aerosol geoengineering and bioengineering - a massive biological experiment of unknown purpose

Traduction de quelques extraits (si vous avez une meilleure traduction à proposer, merci de poster un commentaire):

... because the system of responsible government has failed, the immediate collective efforts of citizens are necessary “to claim their rights upon this planet.”
Comme la responsabilité gouvernementale est en faillite, l’effort collectif immédiat des citoyens est nécessaire « pour clamer leurs droits sur cette planète ».

“There’s a personal journey everyone has to take about the reality of this,”
Admettre cette réalité est pour chacun une démarche intérieure.

Après avoir rappelé les faits officiellement connus d’opérations d’épandages toxiques sur la population américaine par l’US Army ces dernières décennies …
With such instances in mind the question is no longer, “Would the government partake in such human experimentation that may be injurious or fatal to its own population?” It is instead, “What safeguards and systems of accountability exist that would prevent the government from using members of the general population as unwitting lab animals?”
Une fois que l’on a cela en mémoire, la question n'est plus, « le gouvernement participerait à une telle expérimentation humaine qui peut être nuisible ou mortelle à sa propre population ? » Elle est à la place, « quels sauvegardes et systèmes de responsabilité existent qui empêcheraient le gouvernement de se servir des membres de sa population comme animaux de laboratoire inconscients ? »


Drawing a conclusion to his remarks on the GlobalSkywatch call, Mr. Carnicom responded to an attendee articulating frustrations shared by many conscious and concerned citizens. “How do we get this to stop? How do we get the government to respond to us?”
En conclusion, M. Carnicom répond à un argumentaire de frustrations partagées par beaucoup de citoyens conscients et intéressés : « Comment faire pour que ça s’arrête ?
Comment faire pour que le gouvernement nous réponde ? »

“Ask not what your country can do for you. Ask what you can do for your country.”
Ne demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous. Demandez-vous ce que vous pouvez faire pour votre pays.

The second thing is that our world has been transformed now. Normal things don’t work. Frustration does not eliminate the call for duty that exists upon each of us … This is more a level of consciousness and awareness; of planting a seed, but the level that is going to be required is so different in this world than anything that has been imagined in terms of the demand for the right to a healthful and peaceful existence on this planet. It’s going to have to happen at a level that we’re not thinking of right now because the normal processes are not working. The Million Man March doesn’t cut it. I wish that I could answer simply what it is going to be. But it is going to [require] a shift in consciousness and awareness that is so forthright and direct that all of the games and manipulations–and the business of three, four, six companies controlling the media–no longer works and no longer applies. I don’t want for it to be decades in our future.

La deuxième chose est que notre monde est maintenant transformé. Les choses normales ne fonctionnent pas. La frustration n'élimine pas l'appel au devoir qui tire chacun de nous vers le haut … Il s’agit plutôt d’un niveau de conscience et d’attention ; la conscience de semer une graine, mais le niveau qui va être exigé est très différent de tout ce qui a été imaginé en ce monde en termes de demande de droits à une existence saine et paisible sur cette planète. Il va devoir se produire à un niveau auquel nous ne pensons pas en ce moment parce que les processus normaux ne fonctionnent pas. .. J’espère que je pourrais répondre simplement à ce qu'il va être. Mais il va requérir un décalage dans la conscience et l’attention, si (droite et) direct que tous les jeux et manipulations - et les affaires des trois, quatre, six sociétés qui commandent les media - ne fonctionneront plus et ne s'appliqueront plus. Je ne voudrais pas que ce soit dans des décennies.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Postez ici votre commentaire.
Nous publions tous les commentaires sauf ceux comportant des mots injurieux et les incompréhensibles.
Avis aux lecteurs: les commentaires ne reflètent pas nécessairement l'opinion et la ligne de conduite de l'ACSEIPICA.