Contribution proposée à "Demande d'action de masse: chemtrails, geoingéniérie et démocratie"

Envoyée ce jour à Sylain Henry qui anime le groupe "Mass Action Demand: chemtrails, geoengineerg and democraty" sur Facebook, en vue d'une action mondiale simultanée de relance de nos représentants politiques.

Ici version française:
Comme en atteste le rapport Case Orange (original - résumé en français) émanant de professionnels de l’aviation, les traînées d’avions longues, larges, épaisses qui rayent et quadrillent le ciel de manière durable et forment un voile ne sont pas que des traînées de condensation mais aussi des épandages aériens de produits chimiques, pour partie militaires.
La Convention ENMOD, signée en 1998 par l’ONU, les autorise dans un cadre « pacifique ».
Quel motif, autre qu’absurde, peut faire croire à une utilité quelconque, à un bienfait possible de ces épandages ? Empoisonner globalement et délibérément l’atmosphère, vouloir manager le rayonnement solaire, de telles actions et intentions peuvent-elles reposer sur des arguments autres que faussés à la base, une ignorance profonde et une conception hostile de la vie, qui fait écho à l’injonction biblique « soumettez la » –la terre ?

Cela peut-il être d’un bénéfice quelconque à quiconque, hormis celui qui en fait le commerce ?
Aucun argument n’étant jusqu’à présent avouable, ces épandages se déroulent, depuis 15 ans en Amérique du Nord, 10 ans en Europe et maintenant dans tous les pays du monde dans le silence le plus total, du moins de la part des médias et des dirigeants politiques.
Mais des alibis, entre autres celui du « réchauffement climatique » tendent aujourd’hui à vouloir cautionner cet ignoble fait.

Il est urgent que tout un chacun réalise que cette offense majeure à la nature est suicidaire pour l’ensemble de la planète et que nos représentants portent cette prise de conscience.
Nous laisserons nous encore mener docilement, préoccupés par mille autres choses, moins fondamentales que celle d’être en vie et de l’honorer?

Certes, les personnes qui épandent, ce n’est ni vous ni moi mais comme le disait Einstein :
« Le monde est dangereux, non pas à cause de ceux qui font le mal mais à cause de ceux qui regardent et lassent faire ».

En tant que notre représentant, nous comptons sur vous.
Merci de votre attention et de votre engagement.
Claire Henrion

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Postez ici votre commentaire.
Nous publions tous les commentaires sauf ceux comportant des mots injurieux et les incompréhensibles.
Avis aux lecteurs: les commentaires ne reflètent pas nécessairement l'opinion et la ligne de conduite de l'ACSEIPICA.