H.A.A.R.P. : le climat sous contrôle ?

Reportage vidéo de i-télé datant et diffusé en 2008.
Intro:
"L'armée américaine chercherait elle un moyen de contrôler le climat ?
C'est la question qu'on se pose aujourd'hui dans i-reportage. Contrer le climat en déclenchant par exemple des cyclones ou en provoquant des sècheresses ? L'idée paraît farfelue et pourtant en plein Alaska l'armée américaine développe depuis plusieurs années un programme de recherche scientifique et militaire sur l'ionosphère. Alors fantasme ou réalité ? Voici l'enquête d'Audrey Avram....."




Intervenants:
Nick Begich - Directeur du Lay Institute of Technology
Bernard Eastlund - Concepteur de HAARP
Luc Mumpaey - Chercheur au GRIP (Groupe de Recherche et d'Information sur la Paix et la sécurité)
Ernst Guelcher - Député Européen pour les Verts
Jean-Jacques Berthelier - Centre d'Etude des Environnements Terrestre et Planétaire (aujourd'hui LATMOS)
Tom Spencer - Député Européen anglais - Commission d'Enquête Européen sur HAARP (1997)

Très instructif pour ceux qui connaissent peu HAARP. Cette installation est un ensemble d'antennes hautes fréquences capable de chauffer avec une immense puissance l'Ionosphère, couche protectrice autour de la terre. Qui dit chauffer, dit perturber, voir manipuler. En envoyant des hautes fréquences vers l'ionosphère et en utilisant cette couche comme miroir, les ondes sont reflétés vers la terre en perturbant sérieusement notre atmosphère et notre climat.

HAARP n'est pas seul, il y a plein d'autres installations de ce type, comme EISCAT par exemple.
Par rapport aux traînées anormalement persistantes il est important d'observer que de plus que l'atmosphère est conductible (chargée de particules ionisées), de plus les manipulations de l'atmosphère par fréquences, ont de l'effet.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Postez ici votre commentaire.
Nous publions tous les commentaires sauf ceux comportant des mots injurieux et les incompréhensibles.
Avis aux lecteurs: les commentaires ne reflètent pas nécessairement l'opinion et la ligne de conduite de l'ACSEIPICA.