Du fer dans les océans : la géo-ingénierie grandeur nature

Le rejet de 100 tonnes de sulfate de fer dans l'Océan Pacifique, à l'Ouest de la côte canadienne, réalisé en juillet dernier et révélé cette semaine par le Guardian [1], alimente le débat sur la géo-ingénierie, déjà très actif aux Etats-Unis.

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/71330.htm

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Postez ici votre commentaire.
Nous publions tous les commentaires sauf ceux comportant des mots injurieux et les incompréhensibles.
Avis aux lecteurs: les commentaires ne reflètent pas nécessairement l'opinion et la ligne de conduite de l'ACSEIPICA.